Pascal Dessaint

Pas­cal Des­saint par­tage sa vie entre le nord de la France où il est né en 1964 et Tou­louse où il vit aujourd’hui, deux uni­vers qui nour­rissent son ins­pi­ra­tion. Ses romans ont été récom­pen­sés par plu­sieurs prix impor­tants dont le Grand Prix de la lit­té­ra­ture poli­cière, le Grand Prix du roman noir fran­çais, le Prix Mys­tère de la Cri­tique et le Prix Jean-Ami­la Meckert. En 1999, il publie Du bruit sous le silence, pre­mier polar dont l’action se déroule dans le monde du rug­by. Depuis Mou­rir n’est peut-être pas la pire des choses (2003), tous ses livres sont sous le signe de la nature mal­me­née. Il évoque la catas­trophe AZF de Tou­louse dans Loin des humains (2005) et le scan­dale Meta­leu­rop dans Les der­niers jours d’un homme (2010). Il pro­pose aus­si régu­liè­re­ment des chro­niques et balades « vertes et vaga­bondes ».

Bio­gra­phie offi­cielle