Yannick Haenel

Yan­nick Hae­nel (né le 23 sep­tembre 1967) est un écri­vain fran­çais, co-fon­da­teur de la revue Ligne de risque.

 

Les Petits Sol­dats, La Table ronde, 1996 (repris dans « La Petite Ver­millon », 2004)

Intro­duc­tion à la mort fran­çaise, Gal­li­mard, coll. « L’Infini », 2001

Évo­luer par­mi les ava­lanches, Gal­li­mard, coll. « L’Infini », 2003

Cercle, Gal­li­mard, coll. « L’Infini »Prix Décembre 2007, prix Roger-Nimier 2008

Jan Kars­ki, Gal­li­mard, coll. « L’Infini », 2009, Prix du roman Fnac 2009 et prix Inter­al­lié 2009

Les Renards pâles, Gal­li­mard, coll. « L’Infini », 2013

Tiens ferme ta cou­ronne, Gal­li­mard, coll. « L’Infini », 2017, Prix Médi­cis 2017

Anne Weber

Anne Weber, née en 1964 à Offen­bach, est une écri­vaine alle­mande qui vit à Paris depuis 1983. Elle écrit tou­jours deux ver­sions, fran­çaise et alle­mande, de ses livres. Elle est aus­si tra­duc­trice lit­té­raire vers les deux langues. 

 

Ouvrages en langue fran­çaise : 

Ida invente la poudre, Le Seuil, Paris 1998

Pre­mière per­sonne, Le Seuil, Paris 2001 (Erste Per­son. Frank­furt am Main, 2002)

Cer­bère, Le Seuil, Paris 2003 (Besuch bei Zer­be­rus. Frank­furt am Main, 2004)

Cendres & Métaux, Le Seuil, Paris 2006

Chers Oiseaux, Le Seuil, Paris 2006

Tous mes vœux Arles : Actes sud, 2010 (Luft und Liebe. S. Fischer Ver­lag, Frank­furt am Main, 2010)

Auguste Paris : Le Bruit du temps 2010 (August. Fischer Ver­lag, Frank­furt am Main, 2011)

Val­lée des mer­veilles, Le Seuil, Paris 2012

Vater­land, Le Seuil, Paris 2015

Kirio, 2017, Le Seuil

Tanguy Viel

French wri­ter Tan­guy Viel poses during a pho­to ses­sion in Paris on Janua­ry 11, 2017. /​ AFP PHOTO /​ JOEL SAGET

 

 

Tan­guy Viel, né le  à Brest, est un écri­vain fran­çais.

 

1998 : Le Black Note, édi­tions de Minuit

1999 : Ciné­ma, édi­tions de Minuit

2000 : Tout s’explique : réflexions à par­tir d’« Expli­ca­tions » de Pierre Guyo­tat, Inven­taire-Inven­tion

2001 : L’Absolue Per­fec­tion du crime, édi­tions de Minuit – prix Fénéon et prix lit­té­raire de la voca­tion 2002

2002 : Mala­die, Inven­taire-Inven­tion

2006 : Insoup­çon­nable, édi­tions de Minuit

2009 : Paris-Brest, édi­tions de Minuit

2009 : Cet homme-là, éd. Des­clée de Brou­wer

2010 : Hit­ch­cock par exemple, illus­tra­tions de Florent Cha­vouet, édi­tions Naïve

2010 : Un jour dans la vie, Librai­rie Pas­sages, Lyon

2013 : La Dis­pa­ri­tion de Jim Sul­li­van, édi­tions de Minuit 

2017 : Article 353 du Code pénal, édi­tions de Minuit – Grand prix RTL-Lire et Prix Fran­çois Mau­riac de la Région nou­velle Aqui­taine 2017 

Emmanuel Venet

Emma­nuel Venet est psy­chiatre à l’hôpital du Vina­tier depuis 1989. Il vit à Lyon.

Par­mi ses écrits pro­fes­sion­nels, “La Légende de saint Jean l’Hospitalier” paru dans Trente ans de psy­chia­trie lyon­naise (Césu­ra-Lyon, 1991).

Sur le plan lit­té­raire, un récit, Por­trait de fleuve, paru en 1991 chez Gal­li­mard puis, chez Ver­dier, un recueil de textes courts : Pré­cis de méde­cine ima­gi­naire en 2005, Fer­dière, psy­chiatre d’Antonin Artaud, en 2006 et Rien en 2013.

 

Jean-Pierre Suaudeau

Vit à l’embouchure de la Loire, à Saint-Nazaire, ville ouvrière, détruite et, depuis, en éter­nelle recons­truc­tion, à la recherche d’une forme qui lui serait propre. Aime cette ville pour ça et parce qu’il s’imagine qu’elle res­semble à Bue­nos Aires, de l’autre côté de l’eau, où il n’est jamais allé. Pense que la forme de la ville influence son rap­port à l’écriture.

Emarge à l’Education natio­nale, mais seule­ment la moi­tié de la semaine (peut-être pour ça qu’il n’a pas encore épui­sé le plai­sir de la ren­contre avec les enfants). Et, depuis quelques années, est fier d’appartenir à cette cor­po­ra­tion, dans un dépar­te­ment qui a mené une série de luttes exem­plaires contre la désa­gré­ga­tion de l’école publique. Pour­tant déjà pas­sa­ble­ment impar­faite, l’école.

Par­tage donc son temps entre écri­ture et ensei­gne­ment. Et acces­soi­re­ment entre résis­tance active et néces­saire déso­béis­sance.

(auto­por­trait sur publie.net)

 

Biblio­gra­phie 
Les Forges, un roman
, jan­vier 2018, édi­tions Joca Seria

Miroir de l’absente, avril 2017, ver­sion numé­rique et papier, édi­tions Publie.net

La par­tie, 2014, ver­sion numé­rique, édi­tion Publie.net

Pho­to de classe/​s, 2012, ver­sion numé­rique et papier, édi­tions Publie.net

Femme à la nature morte, 201o pour la ver­sion numé­rique, 2014 pour la ver­sion papier, édi­tions Publie.net

Le lac, 2009 pour la ver­sion numé­rique, février 2017 pour la ver­sion papier, édi­tions Publie.net

Marie Richeux

Marie Richeux, née à Paris, est une ani­ma­trice radio­pho­nique et écri­vaine fran­çaise.

Ancienne étu­diante de l’université Sor­bonne Nou­velle — Paris 3, où elle a fait une maî­trise en « direc­tion de pro­jets cultu­rels », puis un mas­ter 1 consa­cré à « l’éducation artis­tique et cultu­relle dans l’Éducation natio­nale en France », Marie Richeux est diplô­mée de l’École des hautes études en sciences sociales où elle s’est inté­res­sée à « la trans­mis­sion inter­gé­né­ra­tion­nelle dans les familles dont les parents étaient venus du Magh­reb dans les années 1970 ».

Après une col­la­bo­ra­tion avec Brice Cou­tu­rier pour l’émission de débat de France Culture, Contre Exper­tise, un an à FIP, et quatre créa­tions sonores en 2009 pour Les Pas­sa­gers de la nuit de Tho­mas Baum­gart­ner. D’ à , elle anime et pro­duit l’émission quo­ti­dienne Pas la peine de crier sur France Culture. En  elle crée l’émission Les Nou­velles Vagues qu’elle anime jusqu’à . À par­tir d’, elle anime Par les temps qui courent.

 

Pola­roïds, édi­tions Sabine Wes­pie­ser, 2013

Achille, édi­tions Sabine Wes­pie­ser, 2015 – prix lit­té­raire des Grandes Écoles 2015

Cli­mats de France, édi­tions Sabine Wes­pie­ser, 2017

Jean-Claude Pinson

Jean-Claude Pin­son, né en  près de Nantes, est un poète et essayiste fran­çais.

Poé­sie

Cro­quis des cou­tures, Chaillé-sous-les-Ormeaux, France, Édi­tions Le Dé bleu, coll. « La Poé­sie voi­là », 1985

J’habite ici, Seys­sel, France, Champ Val­lon, coll. « Recueil », 1991

Laïus au bord de l’eau, Seys­sel, France, Champ Val­lon, coll. « Recueil », 1993

Fado : avec flo­cons et fan­tômes, Seys­sel, France, Champ Val­lon, coll. « Recueil » , 2001

Free Jazz, Nantes, France, Édi­tions Joca Seria, 2004

Dra­peau Rouge, Seys­sel, France, Champ Val­lon, 2008

Lettre ima­gi­naire à John Col­trane, Nantes, France, Impres­sions d’Europe, 2011

Alpha­bet cyril­lique, Seys­sel, France, Champ Val­lon, 2016

 

Essais

Hegel, le droit et le libé­ra­lisme, Presses Uni­ver­si­taires de France, coll. « Phi­lo­so­phie d’aujourd’hui », 1989

Habi­ter en poète, Essai sur la poé­sie contem­po­raine, Seys­sel, France, Champ Val­lon, 1995

Abré­gé de phi­lo­so­phie morale, sui­vi de Méca­nique lyrique avec nus et pay­sages, Seys­sel, France, Champ Val­lon, 1997

A quoi bon la poé­sie aujourd’hui ?, Nantes, France, Édi­tions Pleins Feux, coll. « Auteurs en ques­tions », 1999

Poé­sie et Phi­lo­so­phie (dir., avec Pierre Thi­baud), centre inter­na­tio­nal de poé­sie Marseille/​Farrago, Mar­seille, 2000

Sen­ti­men­tale et naïve. Nou­veaux essais sur la poé­sie contem­po­raine, Seys­sel, France, Champ Val­lon, coll. « Recueil » , 2002

Hob­by et dan­dy. Sur l’art dans son rap­port à la socié­té, édi­tions Pleins Feux, coll. « Lun­dis phi­lo » , 2003

L’Art après le grand art, Nantes, France, Édi­tions Cécile Défaut, 2005

A Pia­ti­gorsk, sur la poé­sie, Nantes, France, Édi­tions Cécile Défaut, 2008

Habi­ter la cou­leur, Nantes, France, Édi­tions Cécile Défaut, 2011

Poé­thique : une auto­théo­rie, Seys­sel, France, Champ Val­lon, coll. « Recueil » , 2013

Kitsch ou Com­ment résis­ter à son emprise, Val­let, Nantes, France, Édi­tions M-Édi­ter, coll. « Livre’L » , 2014

La Joie de vivre, Val­let, Nantes, France, Édi­tions M-Édi­ter, coll. « Livre’L » , 2014

Frédéric Pajak

Fré­dé­ric Pajak est né en 1955 dans les Hauts-de-Seine. Il a publié une ving­taine d’ouvrages, sou­vent écrits et des­si­nés, dont : Le Cha­grin d’amourHumour – une bio­gra­phie de James JoyceNietzsche et son pèreNer­vo­si­té géné­raleMélan­co­lie, aux PUF ; La Guerre sexuelleJ’entends des voix et Auto­por­trait, chez Gal­li­mard. Il est l’éditeur des Cahiers des­si­nés.

Après L’Étrange Beau­té du monde et En sou­ve­nir du monde, réa­li­sés avec Lea Lund, après la nou­velle édi­tion de L’Immense Soli­tude et les cinq pre­miers volumes du Mani­feste incer­tain (Avec Wal­ter Ben­ja­min, rêveur abî­mé dans le pay­sage Avec Nad­ja, André Bre­ton, Wal­ter Ben­ja­min sous le ciel de Paris La mort de Ben­ja­min. Ezra Pound mis en cage La liber­té obli­ga­toire. Gobi­neau l’irrécupérable Vincent van Gogh. Une bio­gra­phie), les Édi­tions Noir sur Blanc pour­suivent la publi­ca­tion des œuvres de Fré­dé­ric Pajak. Il a reçu, pour le Mani­feste incer­tain 3, le prix Médi­cis Essai 2014 et le prix suisse de lit­té­ra­ture 2015.

Source : Édi­tions Noir sur Blanc

Françoise Moreau

Bibliographie

romans et récits

Eau-Forte, L’Escarbille, 1999

Des gour­man­dises sur l’étagère, L’Escarbille, 2002

L’ardoise, Amers, 2003

Ah pour­quoi Pépi­ta, Dia­base, 2005

Jamais de la vie, Dia­base, 2007

Un envol de pigeons écar­lates, Dia­base, 2009

Coli­ma­çon, Dia­base, 2012

Le petit Fran­çais, Dia­base, 2013

Vinyle face B, Dia­base, 2015

Les dits de Nantes, L’œil ébloui, 2015

 

lit­té­ra­ture jeu­nesse

Le pla­card aux sor­cières, Bayard Jeu­nesse

Poèmes et proses poé­tiques

Riches petites heures, A Contre-Silence, 1991

Tout est bien, Echo-Opti­que/­Si­loë, 1996

Au vent qui en voit d’autres, Moraines, 1997

L’œil gauche de l’infante, Le chat qui tousse, 1999

Laurent Mauvignier

Laurent Mau­vi­gnier, né à Tours en , est un écri­vain fran­çais.

1999 : Loin d’eux, Les Édi­tions de Minuit – prix Fénéon en 2000

2000 : Apprendre à finir, Les Édi­tions de Minuit – prix Wepler en 2000 ; prix du Livre Inter et prix du deuxième roman en 2001

2002 : Ceux d’à côté, Les Édi­tions de Minuit

2002 : Plus sale, Inven­taire-inven­tion

2004 : Seuls, Les Édi­tions de Minuit

2006 : Dans la foule, Les Édi­tions de Minuit – prix du roman Fnac 2006

2009 : Des hommes, Les Édi­tions de Minuit – prix Viri­lo, prix Mil­le­pages 2009 ; prix Ini­tiales, prix des libraires 2010

2010 : Un jour dans la vie, éd. Librai­rie Pas­sages

2011 : Ce que j’appelle oubli, Les Édi­tions de Minuit

2014 : Autour du monde, Les Édi­tions de Minuit – prix Ame­ri­go-Ves­puc­ci 2014

2016 : Conti­nuer, Les Édi­tions de Minuit